[Critique de film] : Avis de mistral

Pays d’origine: Film Français

Genre : Comédie Dramatique

Sortie : 2014

Durée : 105 minutes

 

Synopsie :

Léa, Adrien et leur petit frère Théo, sourd de naissance, partent en vacances en Provence chez leur grand-père Paul qu’ils n’ont jamais rencontré à cause d’une brouille familiale et qui ne s’y attendait pas. La veille des vacances, leur père leur a annoncé qu’il quittait la maison. Et la rencontre avec leur grand-père n’est pas vraiment celle qu’ils espéraient. Le choc des générations est grand entre ces ados et ce grand-père qui leur paraît psychorigide.

Mon avis : (spoils possible)

avis-de-mistral-jean-reno

 « Moi je veux voir le temps passer, je veux voir défiler ma journée »

Que vous dire sur ce film ?! Déjà il y a Jean Reno alors forcément c’est un film pour lequel on attend beaucoup. Pari réussi !

C’est un bol d’air, un pur bonheur d’une heure trente (quelque chose comme ça). C’est un film que l’on peut voir en famille, en amoureux, en solo et pour lequel on ne peut pas être déçue. Je crois que ce qui me plait le plus c’est le petit Théo qui ne peux malheureusement pas parler, mais aussi sa sœur avec un look hippie, bobo parisienne. Et puis d’y voir jouer Hugo tout seul, c’est un plaisir pour les yeux. Non pas que je craque sur la personne, même si je dois avouer lui trouver un charme certain, en revanche je trouve qu’il peut mettre en avant à merveille son talent d’acteur. Rien de bien élaboré ou de trop compliqué, comme quoi parfois c’est dans la simplicité que l’on fait les plus beaux films.

Une histoire émouvante d’un grand père qui rencontre ses petits enfants pour la première fois de sa vie. N’ayant plus de nouvelles de sa fille depuis 17 ans, la venu des enfants n’est pas ce qui l’enchante le plus. Néanmoins il va devoir apprendre à composer durant deux mois. Une merveilleuse histoire qui sent bon le Provence, les souvenirs, les années folles, les moments les plus simples de la vie et surtout les cigales. Une confrontation des générations, une rencontre entre ceux qui utilise la technologique et ceux qui la fuient…

Une nostalgie d’un temps que j’aurais aimé connaitre, d’un temps que j’ai eu la chance de connaitre enfant avec les bons moments chez les grand parents et les été chaud à profiter de l’ombre, de la détente et du bruit des cigales. Les amourettes d’été, qui ne plaisent pas toujours mais qui en apprennent tant. Un film rempli d’émotion, d’amour et qui surtout fini bien. Peut être une fin trop rapide à mon gout. J’aurais aimé un peu plus, un peu plus de film, un peu plus d’émotion et un peu plus de discussion entre le père et la fille. Une fin trop rapide et implicite, il n’est pas compliqué de la comprendre mais peut être un peu plus de forme aurait été apprécié.

C’est le premier film et surement l’unique qui réussi à me faire aimer, que dis je, ADORER ma région ! (au sens large de région… Toulon et Avignon pas a côté non plus). Quoi que non il me fait aimer le sud de la France, mais peut être pas le même sud que le mien. Bref à voir en famille, en amoureux ou même seul dans son canapé. Un bol d’air pur et de fraîcheur malgré le soleil qui doit taper dedans en plein été (et croyez moi je sais de quoi je parle haha).

 

 

Publicités

Exprimez vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s