nana osaki

Revenir à ses premiers amours


Désolé de mon absence ces derniers jours. Avec mes examen blanc je n’ai pas eu le temps de poster quoi que ce soit jeudi, mais au final ce n’est pas plus mal car pour introduire l’article que j’avais en tête je pense qu’un article spécial est une bonne idée
.

la fleur du démonJe t’ai déjà parlé de livre mais jamais encore de Manga … C’est une très grosse erreur de ma part car les mangas sont une part importante pour moi et cela représente une grande partie de mon adolescence. Après une courte réflexion je me suis donc dis que je me devais de rectifier cela 😀 De plus, étant donné que j’ai replongé dans la tourmente depuis quelque jours (hem hem), il n’y a pas meilleur moment pour cela. 

Il faut dire aussi que je n’ai pas vue beaucoup de blog en parler ou de moins en moins (à moins que mes recherches soit obsolètes ^^ ). Ça changera donc de ce que l’on peut voir sur la toile et puis j’ai tellement envie de t’en parler et de partager avec toi ce que j’ai déjà lu mais également ce que je m’apprête à lire ! 

black butler sebastian
Je ne sais pas si tu connais ou si tu en a déjà entendu parlé mais les manga sont ce que l’on pourrait appeler des BD japonaises. Elle sont réalisées par des dessinateurs que l’on appelle des mangaka, leur dessins sont en majeur partie en noir et blanc et se lisent exclusivement de droite à gauche. Cela change totalement de notre lecture traditionnelle mais rassure toi on s’y fait très rapidement. 

Leur classification est un peu comme la notre, ils ont des genres (dramatique, comique…) et touche une certaines catégories de personnes en fonction de leur age et de leur sexe. 

Les 6 classes :

  • Il y a le genre Kodomo qui est pour un public jeune (les moins de 10 ans), fille ou garçon.
  • Puis les Shōnen, ils visent un public masculin, des jeunes âgés de 8 à 18 ans.
  • Pour les filles il y a ce que l’on appelle les Shōjo,  ils touchent les filles de 8 à 18 ans.
  • Pour ce que l’on pourrait appeler jeune adulte homme (16 ans et plus)  il y a les Seinen  
  • Et pour les jeunes adultes Filles (16 ans et plus), il y a les Joseip
  • Pour tout ce qui est public adulte, soit 18 + il y a les Seijin  

Love hina Kei et NaruJe n’avais pas dans l’idée de te faire un article sur l’étymologie du mot ou les prémices du mouvement mais si cela t’intéresse où bien si tout simplement j’ai du temps je le ferais avec grand plaisir je risque d’en apprendre aussi. 

Pour ma part, j’ai principalement lue des Shōjo mais je tente de m’éloigner un peu de cela et d’élargir mon champ de lecture. 

Quoi qu’il en soit peut importe le genre, je te partagerais tout cela et te donnerais mon avis 🙂 

J’espère que cela te plaira et que l’on pourra partager ensemble, toi et moi ?!

Signature Jude mademoiselle

 

Publicités

2 réflexions sur “Revenir à ses premiers amours

Exprimez vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s