poldark aiden - Ross Poldark

[critique de série] : Poldark – Saison 1

Les Cornouailles, en Angleterre, vers la fin du 18ème siècle. Ross Poldark revient de la guerre d’Indépendance américaine pour retrouver sa bien-aimée, mais il ne trouve qu’un monde en ruine : son père est mort, la mine familiale fermée et sa compagne s’est engagée à épouser son cousin. Heureusement pour Poldark, rien n’est perdu…

Mon avis : 


Poldark-Aide-TurnerCe qu’il y a de bien avec Netflix c’est que lorsque tu termines une série ou un film, il te propose d’autre film ou série à visionner en rapport avec celle que tu viens de terminer. Une astuce simple qui parfois te permet de découvrir des petits univers pour lesquelles tu n’aurais peut-être pas prêté attention tout de suite. 

Je venais de terminer Outlander, lorsque Netflix m’a proposé de regarder Poldark. Au départ je n’étais pas enthousiaste à cette idée… Il faut dire que j’étais en plein deuil et qu’il me fallait me mettre en tête que je ne reverrais pas Jamie et Claire pendant au moins une longue année (minimum). Mais finalement, tout en me faisant plus ou moins une raison (davantage moins que plus, bien-sûr 😀 ) j’ai commencé le premier épisode. Un épisode qui se veut prometteur et qui attire ! 

Demelza-wallpaper-poldark-38270492-1920-1080Il ne m’a pas fallut bien longtemps pour savoir que j’avais envie d’en savoir plus. Je me suis d’ailleurs dévorée la saison une en quelques jours. Bien évidemment la première révélation fut l’acteur !!! Comment résister au charme de Aiden Turner ?! Mon petit Kili chéri dans le Hobbit. Une façon pour moi de le retrouver après sa fin tragique ❤  Mais pas seulement… 

Dès le début, l’histoire se pose et donne envie de passer à l’épisode suivant. L’histoire n’a rien d’extraordinaire, il rentre de guerre et tente de retrouver sa vie d’avant. Une vie qui ne l’a malheureusement pas attendu. 

Ce n’est certes pas une série d’action ou de violence… Je la qualifierais même de tranche de vie, mais dans une autre époque. Selon les critiques, certains considèrent cette série comme et je cite « une rencontre entre Outlander et Pride & Préjudice ». Entre nous j’ai bien aimé cette allusion, c’est d’ailleurs ce qui m’a accroché et donné envie d’en savoir plus, après l’acteur bien-sûr 🙂 

Poldark-2015-J’y retrouve bien ce côté de Pride & Préjudice même si les deux films ne se passent pas tout à fait à la même époque. Il y a toutefois ce côté romantique, anglais et gentleman. Un aspect qui résume à merveille la bourgeoisie anglaise. Néanmoins, je ne pourrais pas comparer les deux, car j’ai les trouve très différent. Dans le fond je comprends ce qu’à voulut dire le journaliste, mais dans un autre sens je trouve que c’est une comparaison qui fait tout simplement vendre. Alors que Poldark mérite d’avoir sa chance à lui seul. Une série dont il est possible de prévoir certains aspects sans en connaitre l’histoire ni prédire la fin !  

Malgré tous ces compliments il me manque tout même quelque chose. La relation qui se met en place doucement entre Demelza et Ross me parait rapide et même si elle est prévue d’avance (pour moi en tout cas) j’aurais aimé un peu plus de jeux de séduction. J’aurais aimé les voir se tourner autour davantage dans le respect des convenances d’autres fois. Ainsi j’aurais peut-être eu un peu moins de mal à comparer cette série avec Pride&Préjudice. 

poldark-demelzaQuoi qu’il en soit c’est une série que je te recommande si tu aimes l’époque 1780, les grandes robes et les convenances d’autres fois. Si tu aimes te plonger dans un monde qui change du nôtre.

As tu déjà vu cette série ?  

Signature Jude mademoiselle

Publicités

Exprimez vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s