The-paradise

[critique de série] : The Paradise

Intelligente, ambitieuse et généreuse, Denise Lovett est recrutée au Paradise, un grand magasin qui détient pour elle les promesses d’un nouveau monde plein de possibilités…

Mon avis : 

The paradise - Denise et JohnDepuis que j’ai terminé Outlander il m’est difficile de trouver une série qui me produit le même effet… alors je me balade sur Netflix à la recherche d’une production qui me ferait chavirer. Autant être honnête, ce n’est pas encore arrivé pour le moment !

Mais parfois, il arrive à Netflix de me proposer des séries vraiment sympa et c’est le cas de « The Paradise ». C’est frais, c’est anglais et cela regroupe tout ce qu’une fille peut aimer : les commérages, les potins et surtout les histoires d’amour. Tout cela accompagnée de corset et de longues robes d’époque, comme te dire… Si tu aimes ces années du début 19eme siècle tu ne pourras qu’être sous le charme toi aussi.

The Paradise - John et KatherineAvant d’être une série c’est avant tout une histoire adaptée du roman  « Au bonheur des dames » d’Emile Zola. Elle raconte l’histoire d’une jeune femme ambitieuse voulant revenir à Londres pour travailler et réussir sa vie. Elle n’est pas comme toutes les femmes de cette époque, Denise en veut plus. Elle est ambitieuse, imaginative et ne compte pas être dans l’ombre d’un homme. On y découvre la vie des femmes de cette époque ainsi que l’envie de se faire entendre pour certaines. Je ne pense pas que l’histoire reflète la réalité de ces années, néanmoins elle est plaisante à suivre et laisse une bonne impression.

Tu adoreras détester les petites pestes de service autant que tu aimeras voir Denise réussir ce qu’elle entreprend. Et sans conteste, tu trembleras de crainte qu’elle ne se fasse attrapé dans ses manigances romanesques avec un certain patron de grand magasin, John Moray. 

The Paradise - MorayMalgré ma dernière semaine plus que déprimante, cette série m’aura fait passer un bon moment. Néanmoins, ne t’attends pas à suivre leur histoire indéfiniment… La série ne contient que deux saisons et BBC n’a pas prévu d’en produire une de plus. Mais si comme moi tu aimes ce genre d’époque, ces grandes robes, ces amours interdits et ces connotations anglaise à la Jane Austen alors je t’assure que tu ne seras pas déçue. 

Aimes tu les adaptations de romans ? 

Signature Jude mademoiselle

Publicités

Une réflexion sur “[critique de série] : The Paradise

  1. Oh dommage ! Le résumé me tentait bien mais en arrivant à la fin de ton article : déception ! Que deux saisons ! Ils ont fait une fin ouverte au mois ou la saison 2 se finit comme si une suivante allait arriver ? Si la série est bien bouclée, je me laisserai peut-être tentée… 🙂

    J'aime

Exprimez vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s