[critique de série] : Jane the virgin

Jane the virgin

Jane, une jeune femme très pieuse, encore vierge et sur le point de se fiancer, se retrouve accidentellement inséminée artificiellement après une suite d’événements improbables. Elle porte l’enfant d’un couple dont le mari, suite à un cancer des testicules, n’avait plus qu’un seul espoir d’être le père naturel de ses enfants. Jane se trouve alors face à un dilemme : devenir leur mère porteuse, garder l’enfant puis l’élever comme le sien, ou avorter ?

Mon avis : (spoil possible) 

Jane the virgin Je ne savais pas si j’allais avoir le temps de t’écrire ce week end. Mais peu importe l’heure et les tonnes de choses que j’ai encore à faire, je ne voulais pas manquer notre rendez-vous du dimanche. Ce jour où je te parle des films et des séries que j’aime, que j’aime moins ou pour lesquelles je n’ai pas tant accroché. Il faut dire que je suis un assez bon public et qu’il m’arrive rarement d’être déçue. De plus, j’aime trouver le positif dans tout ce que je regarde.

Mais alors là ! Je n’ai pas eu besoin de chercher quoi te dire… Cette série est trop drôle et fait vraiment passer un bon moment. J’ai mis du temps à m’y plonger et ce n’est pas faute d’être tombée dessus plus d’une fois dans le monde bloguesque, mais je ne sais pas, je pense que je suis du genre à avoir besoin de temps. Une fois ma série de l’époque terminée, vampire diaries, je me suis dit que je ne perdais rien à tester le premier épisode.

Et ça te prend dès le début, tu es pris dans la tournante et tu veux en savoir plus. Tu veux connaitre le destin de cette jeune femme qui s’est fait inséminer par erreur. Connaitre la suite de cette histoire d’amour que tu peux prévoir. Et puis cette façon de filmer qui change de tout ce que l’on peut voir sur le marché des séries. N’ayant aucun moyen de comparaison j’imagine que c’est ce qu’ils appellent les télés novela, du moins sur la forme.

Jane The Virgin + raphaelJe crois que ce que je préfère, c’est cette petite voix narrative qui explique ce qu’il se passe et qui se permet des commentaires marrants pour divertir le spectateur. Sans compter le rôle des personnages, tu auras ce sentiment d’exagération et c’est certainement ce qui te fera rire. C’est ce qui m’a fait accrocher direct 😉 C’est tellement Too much que tu ne peux « ne pas rire », tu es obligé de décrocher un sourire ou un rictus suivis d’un soupir du style « ppff n’importe quoi hahaha« . Dès le début, cette histoire n’est pas banale. Un simple rendez-vous chez le gényco fait basculer toute la vie de cette pauvre jeune femme. De plus, elle n’est pas inséminée par n’importe qui, mais par le beau garçon qu’elle a embrassé  5 ans plutôt … rien que là c’est too much. Mais tu ne pourras pas t’empêcher de faire ce petit soupir. Si tu sais, ce soupire assez profond qui en dit long sur le fait que tu craques pour la scène d’amour. Toi et moi on le connait 😉 Et quand tu penses que le ridicule touche le fond et qu’ils ne vont pas pouvoir trouver mieux ou que vont-ils t’inventer … BAM ! Un nouveau rebondissement too much qui te fend la poire, te fait passer un bon moment et te donne envie de voir la suite, tel un cercle vicieux !

Dès les premières minutes tu trouveras un aspect de réalité surplombé d’une exagération massive qui ne peut se produir que dans les films type les feux de l’amour. Et tu auras envie de savoir si elle garde cet enfant et avec qui elle va décider de l’élever. Deux choix s’offriront à toi, parce que bien entendu, ils deviendront comme des membre de ta famille et tu auras ton mot à dire. A toi de choisir la Team Raphael ou la Team Michael….

Jane the virgin Raphael A mon avis j’ai choisi Raphael, mais simplement parce que j’adore l’acteur qu’il est vraiment beau garçon et puis aussi parce que je le trouve bien plus intéressant que l’autre, mais ce n’est que mon avis. 🙂 . Bon et si tu es comme moi, il t’arrivera de ne pas comprendre Jane et d’avoir même envie de lui en mettre une.

Il y a aussi le père de Jane … Un vrai phénomène ce rôle !! C’est carrément le too much de la star moderne à la fois égocentrique, excentrique et superficiel. Une vraie merveille. La pépite des jeux d’acteur.

A toi de me dire quel est ton idée sur la série, ce que tu as aimé et un peu moins aimé.

Donne moi ton avis dans les commentaires 🙂 

Signature Jude mademoiselle

Publicités

2 réflexions sur “[critique de série] : Jane the virgin

  1. Je suis complètement d’accord avec toi pour le père de Jane! Il est tellement un scénario à lui tout seul! Et je suis teamRaphael aussi!
    Et ce genre de série, ça change par rapport à tout ce qu’on peut voir et j’adore!

    J'aime

Exprimez vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s