Love & honor mon avis du film

[critique de film] : Love and Honor

Dalton, un soldat américain déployé au Vietnam, découvre que sa petite amie le quitte. Il fait la promesse de revenir chez lui pour la reconquérir. Son meilleur ami, Mickey, jamais le dernier lorsqu’il s’agit de s’amuser décide de la suivre. Les deux amis vont devoir prendre des décisions qui changeront à jamais leurs vies

Continuer de lire « [critique de film] : Love and Honor »

Affiche de la belle et la bête 2017

[film] : La belle et la bête (2017)

Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S’étant perdu une nuit dans la fôret, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d’amour pour elle, mais victime d’une terrible malédiction. Continuer de lire « [film] : La belle et la bête (2017) »

depardieu- tête en friche

[critique de film] : La tête en friche

Germain, 45 ans, quasi analphabète, vit sa petite vie tranquille entre ses potes de bistrot, sa copine Annette, le parc où il va compter les pigeons et le jardin potager qu’il a planté derrière sa caravane, elle-même installée au fond du jardin de sa mère, avec laquelle les rapports sont très conflictuels. Il n’a pas connu son père, sa mère s’est retrouvée enceinte de lui sans l’avoir voulu, et le lui a bien fait sentir depuis qu’il est petit, à l’école primaire son instituteur l’a vite pris en grippe, il n’a jamais été cultivé, il est resté  » en friche « .
Un jour, au parc, il fait la connaissance de Margueritte, une très vieille dame, ancienne chercheuse en agronomie, qui a voyagé dans le monde entier et qui a passé sa vie à lire.
Elle vit seule, à présent, en maison de retraite. Et elle aussi, elle compte les pigeons.
Entre Germain et Margueritte va naître une vraie tendresse, une histoire d’amour  » petit-filial « , et un véritable échange…  Continuer de lire « [critique de film] : La tête en friche »

le sourire de mona lisa affiche

[critique de film] : Le sourire de Mona Lisa

En 1953, Katherine Watson, une jeune femme libre d’esprit, fraîchement diplômée de l’université de Bekerley, intègre la prestigieuse école pour filles de Wellesley pour enseigner l’histoire de l’art. Déterminée à affronter les mœurs dépassés de la société et de l’institution, elle va insuffler à ses étudiantes, dont Betty et Joan, l’envie de se dépasser et d’avoir le courage de mener l’existence qu’elles souhaitent réellement vivre. Continuer de lire « [critique de film] : Le sourire de Mona Lisa »

pratical magic

[critique de film] : Les Ensorceleuses

Élevées par leurs tantes excentriques, Jet et Frances, dans une antique résidence, Sally et Gillian Owens se sont toujours senties différentes. En ce lieu propice a la magie et a la sorcellerie, elles ont appris les rites étranges que leurs ancêtres se transmettaient. Mais jalousées, enviées et redoutées, Sally et Gillian ont été rejetées. La première a tente de mener une vie normale, mais n’a pu déjouer la malédiction qui pesait sur elle. La seconde a accepte sa différence et sa rencontre avec le satanique Jimmy va déclencher des forces qui la dépassent. Continuer de lire « [critique de film] : Les Ensorceleuses »

Film de la toussaint

Ces films « Spécial Toussaint »

Je ne pouvais pas terminer cette semaine sans te parler des films « Spécial Toussaint » que j’avais envie de revoir, ou voir tout simplement pour certains.

Qui dit Week end de Toussaint, dit film avec des sorcières, des monstres, des vampires ou tout simplement des univers glauques. N’étant pas une grande fane de film d’horreur (je tiens à mon sommeil réparateur la nuit 😀 ) je suis donc restée sur des films soft que l’on peut regarder seul ou en famille !! Continuer de lire « Ces films « Spécial Toussaint » »

[critique de film ] : Vert Emeraude

Le voilà enfin, mon avis sur le dernier film de la saga des Gemmes. J’aurais aimé pouvoir te dire que c’est un sans faute et que mon amour pour cet univers fut bien plus que combler… J’aurais aimé te dire que j’ai terminé cet opus avec un sourire aux lèvres et l’envie furieuse de me le regarder à nouveau. Ce n’est malheureusement pas le cas, mais avant toute chose (et comme à chaque foi) voici le résumé de la saga au cas tu ne le connaîtrais pas encore. 
Continuer de lire « [critique de film ] : Vert Emeraude »